Coin des entrepreneurs

Que diriez-vous d’intégrer un espace de coworking qui allie proximité, design unique et HoReCa ? Mate Office parvient à fournir une vision innovante du coworking en intégrant une combinaison de touches nord-américaines et européennes. Revenons d’abord à son parcours… À 34 ans, Jean-Damien Corne n’en est pas à son premier coup d’essai. Avec 3 sociétés à son actif, Il faut remonter 12 ans auparavant pour comprendre l’esprit entrepreneurial qui l’habite et le challenge alors qu’il n’est encore qu’aux études.

▶ Mener ses études et la création d’une entreprise

Jean Damien Corne foundateur et ceo de Mate Office

C’est lorsqu’il déménage à Montréal dans le cadre de son cursus universitaire (école de commerce) qu’il décide de créer une société de « relocation » dont le but est de s’occuper des nouveaux expatriés qui arrivent sur le sol canadien, en les prenant en charge de A à Z. Comme pour beaucoup de projets, c’est lors d’un afterwork avec des amis canadiens que l’idée émerge : « C’est là qu’on se rend compte que le networking est vraiment important ! ». Cosmopolite, la ville de Montréal possède un facteur d’immigration qui lui est propre et qui permet clairement l’ouverture d’un tel business. Dès ce moment, il jonglera alors entre l’obtention de son diplôme et la création de son entreprise. Il créera ensuite une deuxième antenne à Toronto. Après 8 ans sur place, il a dû faire face à de nombreux choix propres aux entrepreneurs : « On évolue, on change, on fait des erreurs (mêmes des grosses !), mais c’est la jeunesse et le début : il faut s’adapter. D’autant que j’avais une crainte de me retrouver avec un diplôme mais sans travail ».

Avoir un père entrepreneur a invraisemblablement motivé les choix entrepreneuriaux de Jean-Damien, cela l’a conforté dans son choix d’entreprendre, tout en ayant une confirmation et un suivi de la part de son père concernant son projet.

▶ Après Paris et Montréal, on n’irait pas s’installer à Bruxelles ?

Jean-Damien avoue qu’à Montréal, une petite routine s’était installée. Toute l’effervescence liée à la création d’un nouveau business commence à lui manquer, il a envie de changement. Le hasard fait bien les choses puisque cela fait 8 mois que Jean-Damien a déménagé à Bruxelles en Belgique pour suivre sa conjointe mutée dans le cadre de son boulot. Toujours épris par ses ambitions entrepreneuriales, il n’est pourtant pas possible de créer parfaitement le même business qu’au Canada dans la mesure où le territoire belge ne représente par le même intérêt pour faire du « relocation ». De plus, les lois sont très différentes ! Mais ce n’est pas cela qui arrête Jean-Damien puisque son nouveau projet repose sur une vision nord-américaine inévitablement agrémentée d’une touche européenne.

▶ « Mate Office », un espace de coworking à la sauce nord-américaine basé à Bruxelles

Son idée est de créer un espace de coworking avec une atmosphère qu’on ne trouve pas ailleurs. Après avoir découvert et parfois intégré des espaces de coworking durant son expatriation à Montréal, Jean-Damien observe que bien souvent, il s’agit de grandes tours de verre dans lesquelles une multitude de bureaux sont installés. «On a simplement un bureau type « cage à lapins » et un numéro de série (…) Mais l’aménagement est remarquable et quasiment similaire à une télé-réalité : on y trouve des salles de repos, salles de sieste, cuisines, deux terrasses, salles de yoga, des postes de travail haut de gamme et de très belles salles de réunion ».

D’apparence, cela peut faire rêver mais il s’avère qu’il faut d’entrée payer une garantie locative qui est une somme conséquente pour un entrepreneur qui n’a justement pas d’argent pour louer un « vrai » bureau. De plus, l’esprit de rencontre et d’ouverture aux diverses compétences qu’on cherche à retrouver en optant pour un espace de coworking est moindre : « C’est payer cher pour n’avoir aucune interactivité. Ils prennent des bureaux dans des tours, il y a une secrétaire à l’accueil, de belles baies vitrées mais en définitive peu d’échanges. C’est comme une usine où l’on compacte 3000 indépendants dans une tour ».

Garder le meilleur, délaisser le reste et y ajouter une touche personnalisée, c’est ce que Jean-Damien a comme ambition pour son espace de coworking à Bruxelles appelé « Mate-Office ». En visitant quelques espaces de coworking dans cette ville, il se rend compte que l’aménagement, les meubles choisis et les espaces ne sont pas suffisamment bien pensés, réfléchis et de qualité. Jean-Damien va prendre le pas et créer un environnement confortable et convivial, chapeauté d’une réelle touche de « luxe » par le choix des meubles et de l’aménagement.

▶ Connaissez-vous le terme « Ideas Factory » ?

Jean Damien Corne fondateur et ceo espace coworking bruxelles

Littéralement, cela veut dire « usine à idées ». Il en existe aux USA et au Canada. « C’est plein de corps de métiers qui s’assemblent, ce qui fait qu’on a des services diversifiés au sein d’un même endroit pour le compte de sociétés très différentes. Chacun amène son service à l’autre ».

Une diversité des compétences, c’est le but optimal pour Mate Office même si « le pitch peut changer à tout moment si on s’aperçoit que la clientèle évolue et qu’il y a vocation à avoir de nombreux avocats par exemple ». Il aimerait également ouvrir son espace à des jeunes « en difficulté » qui n’ont pas forcément les moyens ni l’espace pour mener à bien leurs projets. Certains de ces bureaux seront mis à leur disposition sans qu’ils payent, l’objectif étant d’arriver à les stimuler et leur montrer que tout peut arriver dès que l’on ose se lancer.

▶ Un espace design de qualité intégré dans la vie de quartier où l’on se sent chouchouté

La condition du propriétaire du bâtiment était de garder une connexion avec la vie de quartier qui lui était cher. Il voulait que son bâtiment se fonde avec les commerces de Matonge (quartier de Bruxelles). Dans cet esprit, Jean-Damien a l’idée d’intégrer un café dans la devanture : il veut rendre la pareille dans cette rue où il n’y a même pas un seul café !

Dans cet esprit d’échange et sous réserve d’un pourcentage sur le chiffre mensuel, la location de l’espace « café » est gratuite à condition que le propriétaire du café amène tout le matériel, barista etc. Il est prévu de proposer des cafés et produits biodégradables, issus d’une agriculture bio-équitable.
L’originalité des espaces s’illustrera grâce à un décor de qualité, des services ambitieux et des « ajouts » non-négligeables (service « lunch », aliments frais,…). Gardons tout de même en tête que son but n’est pas de créer un “espace de riches” mais de donner une impression éblouissante dès que l’on en franchit la porte.

En termes d’aménagement, il y aura des bureaux « privés », des « open-spaces » et des salles de réunions. Certaines salles seront disponibles à la journée, à la semaine, même si l’objectif est de trouver des personnes sur le long terme. On trouvera également un espace vert, une grande terrasse et un local “vélos”. L’ouverture est prévue en septembre 2020.

▶ Une nouvelle vision anticipée du coworking

Dans un premier temps, le public cible concerne les entrepreneurs et indépendants qui souhaitent trouver un espace de travail de qualité où se mêlent proximité et échange des compétences. Mais l’idée est d’également rapidement inclure une clientèle plus « corporate » en proposant des packages à certaines sociétés.

Grâce à son bagage antérieur, Jean-Damien proposera des services pour des sociétés étrangères qui envoient leurs employés à Bruxelles pour des missions ponctuelles. Lors de l’arrivée d’une entreprise, il proposera aux employés une “trousse de voyage” : carte de séjour, carte de crédit, argent liquide, clé de l’hôtel, carte « vélo »,… Bien entendu, ces mêmes employés bénéficieront d’un accès à Mate-Office où une grande mixité de secteurs d’activités sera alors présente au sein du bâtiment.

Pour résumer, Mate-Office bénéficiera de trois entités : l’espace de coworking, le café et la « relocation ». La première entité « coworking » débutera en septembre 2020 et accueillera environs 30 bureaux, suivie de près par le café pour ensuite intégrer l’aspect « relocation » après 7-8 mois d’activité.

▶ Quelques conseils avisés…

Selon lui, il y a trois éléments à intégrer dans sa vie d’entrepreneur:

  • Un business plan solide : très utile pour soi-même et pour démarcher des investisseurs. Si le business plan est réalisé, c’est qu’il y a eu une étude de marché : cela ne peut qu’être de bonne augure.
  • Ne pas avoir peur de l’administration et des papiers : en Belgique comme en France, les documents administratifs à remplir sont nombreux et ne sont pas centralisés au sein d’une même institution. On peut donc perdre beaucoup de temps à courir à droite et à gauche, devoir payer des frais inattendus, attendre une réponse qui ne vient que tardivement… C’est pourquoi Jean-Damien conseille d’être très réactif : ne pas reporter au lendemain et aller frapper à toutes les portes, quitte à faire doublon dans ses demandes (en cas de réponse négative d’une institution A, l’institution B qu’on aura sollicitée en parallèle permettra de ne pas perdre de temps et de continuer le processus).
  • Prospection et networking : processus parfois lassant, qui permet néanmoins de se créer un réseautage pertinent.

Son dernier petit conseil est d’essayer de faire tout soi-même et ne pas déléguer : gérer tout de A à Z (branding, marketing, RH,…), éviter les intermédiaires car cela peut réduire le sentiment d’appartenance à sa propre enseigne. “On assimile plus rapidement le projet et le sentiment de fierté prime. Un entrepreneur, c’est quelqu’un qui a l’esprit créatif. Chapeauter tout soi-même permet de comprendre et d’assimiler les coûts.”

espace de coworking bruxelles matonge

▶ Mate-Office en pratique

Intéressé(e)s d’intégrer cet espace de coworking ? Les travaux sont en cours et l’ouverture est prévue en septembre 2020. Jean-Damien souhaite faire visiter les locaux une fois que les travaux seront terminés. À titre indicatif, voici quelques offres :

  • À partir de 349€ HTVA : accès open-space
  • À partir de 599€ HTVA : bureau sélectionné, adresse siège social, publicité sur la devanture, différents autres services,…
  • À partir de 2999€ HTVA package « corporate » à destination des entreprises

Bien entendu, ces offres sont modulables et donnent toutes accès aux espaces communs. L’esprit digital sera très présent chez Mate-Office car tous les espaces seront sécurisés à l’aide d’accès digitaux et la gestion de la location passera entièrement via une application sur smartphone. Allez jeter un coup d’œil sur le Site Web de Mate-Office mais aussi la page Facebook ou Instagram.